CAMEROUN/ BAFOUSSAM : UN CENTRE DE VÍDEO SURVEILLANCE

0
68

Le gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine, au nom du délégué général à la sûreté nationale, a inauguré ce  jeudi 3 avril le centre régional de commandement et de contrôle de vidéosurveillance de Bafoussam. Situé dans l’enceinte du commissariat central à proximité du poste d’identification, ce centre vise à renforcer les capacités opérationnelles des forces de défense et de sécurité camerounaises.

Les habitants de Bafoussam ont massivement célébré cette réalisation, saluant ainsi le président de la république, Paul Biya, pour cette initiative.

Cette inauguration intervient dans un contexte où le Cameroun fait face à diverses formes d’insécurité, notamment des enlèvements, des prises d’otages avec demande de rançon perpétrés par des groupes terroristes, ainsi qu’une recrudescence de la criminalité et du grand banditisme en zone urbaine.

Ce projet, résultant d’un contrat entre la délégation générale de la sûreté nationale et la société Huawei, vise à mettre en place un système national de vidéosurveillance. L’objectif est de doter les forces de défense et de sécurité camerounaises d’équipements modernes pour faire face aux défis sécuritaires actuels.

L’inauguration du centre régional de commandement et de contrôle de vidéosurveillance de Bafoussam s’inscrit dans le cadre de l’extension au plan national du système intelligent de vidéosurveillance urbaine dans les 10 régions du pays, conformément à la décision du chef de l’État.

Après l’inauguration du centre national de commandement et de contrôle de vidéosurveillance annexe de Douala en mai 2023, Bafoussam reçoit à son tour son centre de commandement et de contrôle de vidéosurveillance.

Ce centre, logé dans un bâtiment moderne équipé de matériels de pointe, permettra aux forces de défense et de sécurité de lutter efficacement contre l’insécurité grandissante dans la région de l’Ouest. Le déploiement du dispositif de vidéosurveillance a été prioritairement orienté vers les principaux points névralgiques de la ville de Bafoussam et de ses environs, avec déjà 220 caméras implantées à différents points sensibles. À moyen terme, le système de vidéosurveillance intégrera des aspects intelligents, notamment la détection automatique d’infractions par reconnaissance faciale.

Ce projet de vidéosurveillance sera étendu aux chefs-lieux de département et à certaines villes sensibles de la région, renforçant ainsi les capacités de sécurité dans l’ensemble de la région de l’Ouest.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici