CAMEROUN – DOUALA : BIENTÔT UN MINI SAMU À L’HÔPITAL LAQUINTINIE

0
32

L’hôpital Laquintinie de Douala lance un mini Service d’aide médicale urgente (SAMU) avec un financement total de 175 millions de FCFA, dirigé par le directeur de l’hôpital comme annoncé par le ministère de la Santé publique (Minsanté) après une réunion de travail présidée par le ministre Manaouda Malachie le 6 juin dernier.

Ce projet ambitieux vise à révolutionner le système de santé de Douala, la capitale économique du Cameroun. La mairie de la ville a déjà alloué 90 millions de FCFA à ce projet, principalement pour la prise en charge clinique des patients, l’acquisition d’ambulances et d’équipements de base. Actuellement en phase pilote à Douala, le projet vise à être étendu à d’autres régions, avec une seule formation sanitaire désignée pour porter ce projet dans chaque région concernée.

Le ministère de la Santé publique souligne que le SAMU représente une intervention active, incluant la régulation et la gestion des ambulances. Il est prévu que la régulation de l’hôpital dans la phase I se fasse à travers la prise en charge et le transport gratuit des patients dans plusieurs villes. Pour soutenir la relance optimale du SAMU, le Cameroun a engagé des pourparlers avec la Banque populaire d’investissement (BPI) de France pour un concours financier estimé à 80 millions d’euros. Ce financement pourrait permettre de relancer de manière optimale les activités du SAMU, qui avait affiché des insuffisances en lien avec les ressources matérielles et financières après sa création en 2004.

En somme, le lancement du mini-SAMU à Douala représente une avancée significative dans le renforcement des services d’urgence médicale au Cameroun, avec des perspectives d’extension à d’autres régions et un soutien financier potentiel de la part de la France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici