CAMEROUN/ENEO: 18MILLIARDS DE FCFA DEMANDÉS

0
62

Dans une correspondance adressée ce lundi au Ministre de l’Eau et de l’Energie Gaston Eloundou Essomba, Eneo a sollicité le soutien du gouvernement à hauteur de 18 milliard de FCFA pour atténuer les délestages dans le Réseau interconnecté Sud ( RIS).

Conformément aux instructions contenues dans la lettre du ministre de l’Eau et de l’Énergie du 9 février 2024, dans laquelle Gaston Eloundou Essomba engage la responsabilité de l’électricien Eneo sur d’éventuels troubles sociaux consécutifs aux délestages en cours au Cameroun, la compagnie d’électricité annonce avoir mis à contribution les centrales thermiques. Sauf que, précise le concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, dans une réponse adressée au Ministre le 14 février 2024, le fonctionnement de ces centrales entraîne des surcoûts que la compagnie avoue ne pas pouvoir supporter toute seule, avant la fin de l’étiage prévue à la fin du mois de mars 2024.

En d’autres termes, la mise à disposition de toutes les capacités thermiques actuellement disponibles dans le pays ne pourra qu’atténuer et non mettre fin aux délestages vécus actuellement dans le réseau interconnecté Sud (RIS) d’Eneo, qui couvre désormais sept régions sur les 10 que compte le Cameroun.

Pour garantir cette atténuation des coupures d’électricité, préjudiciables aux ménages et aux entreprises, il faut pouvoir mobiliser une enveloppe de 18 milliards de FCFA couvrant deux mois d’activité des centrales thermiques, à savoir Février et mars 2024.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici