CAMEROUN – ÉNERGIE : L’ÉTAT RÉCLAME 328 MILLIARDS DE FCFA À ENEO

0
49

Selon nos confrères d’EcoMatin, L’État du Cameroun réclame 328 milliards de Fcfa à Eneo suite à une réconciliation de dettes d’énergie. L’entreprise Eneo aurait également reçu des paiements en espèces de 300 milliards de Fcfa de l’État entre janvier 2021 et décembre 2023, en plus des paiements par compensation des impôts et taxes. Le document de conciliation détaille les créances d’Eneo sur des entités publiques et entreprises, s’élevant à 66,766 milliards de Fcfa.

Pour résoudre les problèmes financiers du secteur de l’électricité au Cameroun, l’État met en place des mesures avec le soutien de la Banque mondiale. Ceci inclut la mise en service du projet Nachtigal pour réduire les charges liées au combustible et à l’achat de gaz, ainsi que la restructuration de la dette bancaire d’Eneo pour soulager sa trésorerie à court terme.

De plus, un comité de suivi des paiements circulaires dans le secteur de l’électricité est mis en place au ministère des Finances pour faciliter le paiement des factures courantes d’Eneo par certaines entités publiques. Enfin, l’État prévoit de finaliser la transaction de reprise des actions d’Actifs et de restructurer la société.

Cette démarche vise à stabiliser le secteur de l’électricité au Cameroun et à résoudre les défis financiers auxquels Eneo est confronté.

Notons que, en 2023, Eneo a déjà perçu 8,3 milliards de Fcfa pour l’éclairage public, en plus du prorata de TVA sur les 19 milliards de Fcfa qu’il réclame et qui sont en attente de conciliation par l’Arsel. Le document de conciliation indique que le montant moyen annuel du prorata de TVA payée à Eneo ne dépasse généralement pas 10 milliards de Fcfa. Bien que cette dépense soit normalement à la charge des Collectivités territoriales décentralisées, l’État central a choisi de prendre en charge cette dépense en faveur d’Eneo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici