CAMEROUN : LE NGONDO BIENTÔT À L’UNESCO

0
71

Suite à l’inscription du Nguon des Bamoun en décembre 2023, c’est au tour du Ngondo des Sawa d’entrer bientôt en piste. la proposition faite à l’Unesco par le Cameroun, vise à preserver le patrimoine culturel de son peuple

La sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à l’Unesco intéresse de plus en plus les États membres en raison du quasi-monopole octroyé à l’État détenteur et de la visibilité mondiale qu’offre cette reconnaissance.

Le Ngondo est une célébration traditionnelle du culte des oracles de l’eau chez le peuple Sawa de la  région littorale du Cameroun.

Son inscription potentielle au patrimoine de l’Unesco suscite un intérêt croissant, mais elle est également le fruit d’une réflexion politique minutieuse.

En effet, cette démarche ne se limite pas à la reconnaissance culturelle, elle revêt également une dimension politique importante.

La volonté du Cameroun d’inscrire cet important événement culturel a l’Unesco, témoigne de la volonté du gouvernement  de promouvoir l’équilibre régional et l’unité nationale en valorisant les différentes cultures et traditions du pays.

La proposition du Ngondo des Sawa pour l’Unesco met en lumière l’importance de la diversité culturelle au Cameroun.

En conclusion, cette démarche incarne surtout une stratégie politique visant à renforcer l’identité nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici