CAMEROUN : LE SYNDICAT DES MOTOS TAXI ANNONCE UNE GRÈVE EN FIN DU MOIS.

0
51

Le Syndicat des Motos Taxi du Cameroun, a exprimé sa frustration face au nombre croissant de points de contrôle et au harcèlement quotidien subi par ses membres, moto-taximen.

Lors d’une conférence de presse tenue le 21 novembre 2023 à Douala, les représentants du syndicat ont exprimé leurs mécontentements et ont menacé de grèver le 28 novembre si leurs doléances ne sont pas prises en compte.

À noter que, les moto-taxis communément appelés « bendskins », jouent un rôle crucial en ce qui concerne le transport des personnes. Ils offrent un moyen de transport pratique et abordable tant pour les résidents que pour les visiteurs.

Cependant, le syndicat affirme que ses membres, dont leurs collègues, sont constamment victimes de harcèlement et d’extorsion de la part des agents aux différents points de contrôle de la ville. « Nous sommes fatigués du harcèlement constant et de l’intimidation auxquels nous sommes confrontés de la part des agents des points de contrôle », a déclaré Robert, l’un des leaders du syndicat dans la ville

de Douala. « Nos membres sont souvent contraints de payer des pots-de-vin ou de faire face à des retards inutiles, ce qui affecte leur capacité à gagner leur vie », a-t-il ajouté.

Il explique que le nombre excessif de points de contrôle dans la ville de Douala par exemple, est devenu un obstacle majeur pour leurs membres, qui ont déjà du mal à joindre les deux bouts en raison de la situation économique du pays. Il a souligné que le syndicat a essayé de tirer l’attention des autorités compétentes pour trouver une solution à ce problème, mais leurs appels sont restés sans réponse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici