COOPÉRATION : LE BURUNDI FERME SES FRONTIÈRES AU RWANDA

0
73

Le ministre burundais de l’Intérieur, Martin Ninteretse a annoncé ce jeudi soir  11 janvier par voie de communiqué sur la radio nationale, RTNB, la fermeture dès ce vendredi de toutes les frontières terrestres avec le Rwanda.

Martin Ninteretse accuse le Président rwandais  Paul Kagamé d’entretenir, de nourrir et de financer les rebelles burundais RED-TABARA. 

«Nous avons un mauvais voisin, un voisin qui nourrit et protège nos ennemis, Paul Kagame, le Président rwandais. C’est pourquoi nous avons décidé de fermer nos frontières. Nous avons arrêté toutes relations avec lui car il héberge les malfaiteurs qui perturbent le Burundi », a déclaré le Ministre. 

Le Général Evariste Ndayishimiye Président du Burundi a décrété ce vendredi matin quelques mesures de riposte contre “ la traîtrise” du Rwanda. 

“ Le Président Paul Kagamé loge, finance et forme les rebelles qui déstabilisent notre nation, nous coupons immédiatement tout lien d’avec lui et son pays” à t-il déclaré entre autres. 

Ce vendredi a débuté l’expulsion des ressortissants rwandais, la fermeture de certaines entreprises rwandaises, la fermeture de toutes les zones de commerce et d’échanges avec le ce pays, selon le décret présidentiel.

Réagissant dans un communiqué publié ce matin, le gouvernement rwandais a regretté une décision “ malheureuse” et “ unilatérale”.

“Cette malheureuse décision restreint la libre circulation des personnes et des biens entre les deux pays et viole les principes de coopération régionale et d’intégration de la Communauté d’Afrique de l’Est”,  a déploré Yolande Makolo, porte-parole du gouvernement rwandais. 

Rappelons-le, les relations entre les deux pays se sont détériorées depuis 2015 dans la foulée d’une crise politique et sécuritaire née de la contestation du 3ème mandat de l’ancien président burundais, Pierre Nkurunziza. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici