COP 28: 1 MILLIARD DE DOLLARS POUR 48 MILLIONS D’AGRICULTEURS AFRICAINS

0
66

La banque africaine de développement a présenté ce 4 décembre 2023 en marge de la cop 28 à Dubaï son projet de protection de millions d’agriculteurs africains.

image de https://www.afdb.org/fr

Alors que se poursuit la 3e journée de la 28e Conférence des Parties (Conference of the Parties, COP) de l’ONU sur le climat à Dubaï, le groupe de la banque africaine de développement, sous la conduite de son président, a présenté son projet d’un milliard de dollars visant à fournir une assurance contre les graves conséquences du changement climatique à plus de 40 millions d’agriculteurs à travers le continent.

A l’entame de sa présentation, Monsieur ADESINA a déclaré que la Facilité africaine d’assurance contre les risques climatiques pour l’adaptation (ACRIFA) vise à mobiliser un milliard de dollars de financements concessionnels, de capitaux à haut risque et de dons pour soutenir le secteur africain de l’assurance. “Nous devons soutenir les agriculteurs, et non les abandonner, face à l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des phénomènes climatiques extrêmes tels que la sécheresse, les inondations et les infestations de ravageurs ”. Par ailleurs, il a indiqué que ce qui motive leur engagement dans ce projet, est le fait que “ plus de 97 % des agriculteurs en Afrique n’ont pas d’assurance agricole. Leur seule assurance est la prière… lorsqu’ils sèment, ils prient pour qu’il pleuve. Lorsqu’ils récoltent, ils prient pour qu’il n’y ait pas de pluies ou de ravageurs, et lorsqu’ils commercialisent leurs récoltes, ils prient pour que les cours ne s’effondrent pas. Faisons donc de l’ACRIFA la réponse à leurs prières ”.

La présentation de ce projet a trouvé un accueil favorable auprès des officiels des Nations Unis, comme Ibrahima Diong, Secrétaire Général adjoint de l’ONU, Cindy McCain, la directrice exécutive du programme Alimentaire Mondial, Monsieur Bogolo Kenewendo, conseiller spécial auprès des Nations Unis pour le changement climatique, ainsi que les agences de développement, les compagnies d’assurance et le secteur privé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici