GABON / CONTESTATIONS : DES MILLIERS D’ÉLÈVES DANS LES RUES

0
68

Les élèves ont déserté les salles de classe ce lundi 8 janvier 2024 pour descendre dans les rues de plusieurs villes du pays.  L’objectif étant de contester les nouvelles conditions d’attribution des bourses décidées récemment par le ministère de l’Education Nationale.

Les élèves demandent au gouvernement de revenir sur sa décision de corser les conditions pour obtenir la bourse au secondaire.

Selon la Ministre de l’Education Nationale, Carmelia Ntoutoume Leclerq, il faut désormais une moyenne de 12/20 pour obtenir la bourse concernant les élèves des collèges (6ème en 3ème ) ou 11/20 pour les élèves des lycées (Seconde en terminale).

Les élèves, leurs parents et les associations estiment que le gouvernement ne veut pas tenir la promesse du président de la Transition, Brice Clotaire Oligui Nguema. Dans son discours d’investiture, le Président de la Transition  avait annoncé qu’il relance le paiement de la bourse aux élèves supprimée par l’ancien régime.

Brice Clotaire Oligui Nguéma n’avait annoncé aucune restriction concernant l’attribution des bourses, ce qui laissait croire que les conditions d’avant l’arrivée d’Ali Bongo au pouvoir en 2009 restaient en vigueur. Avant cette époque, il suffisait d’avoir une moyenne trimestrielle supérieure ou égale à 10 pour obtenir la bourse arrêtée à 24 000 FCFA.

Les principales manifestations ont été enregistrées à Franceville et Moanda dans la province du Haut Ogooué (sud-est du pays) ces marchés ont été exécutées par 46000 élèves selon le site Gabon actu.com

A Libreville, plus de 5000  élèves du Lycée technique national Omar Bongo (LTNOB ou Capo) ont occupé la rue à la sortie des cours en début d’après-midi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici