GABON – TABASKI : UNE CÉLÉBRATION SOUS LE SIGNE DE L’AMOUR

0
23

La communauté musulmane du Gabon a célébré ce dimanche 16 juin la fête de l’Aïd el-Kébir, également connue sous le nom de fête du sacrifice du mouton.

La journée a débuté avec la grande prière du matin dans les mosquées, où les fidèles se sont rassemblés pour célébrer cette occasion sacrée. Après la prière, les célébrations se sont poursuivies dans une ambiance de joie et de réjouissance au sein des foyers musulmans, où les familles se sont adonnées au rituel traditionnel du sacrifice de l’animal, marquant ainsi leur dévotion et leur obéissance.

À la grande Mosquée Hassan II, cette célébration a été particulièrement marquante. La grande prière, qui a débuté aux environs de 8 heures, a réuni de nombreux fidèles. Suivant la prière, l’immolation de deux moutons a été effectuée par les Imams Tidjani Baba Gana et Am Abdul-Razzaq Guy Kambogo, chef de la communauté musulmane du Gabon. Ce rituel symbolique et sacré est une manifestation de la foi et du souvenir du sacrifice du prophète Ibrahim.

Durant son sermon, l’Imam Tidjani Baba Gana a appelé à la paix et à l’amour au sein de la communauté. Il a également exprimé sa gratitude envers le président de la Transition, le Général de Brigade Brice Clotaire Oligui Nguéma, pour son soutien.

« Du haut de cette tribune, je voudrais également remercier le chef de la communauté musulmane qui ne ménage aucun effort pour ramener la paix, la cohésion, car l’islam est un et indivisible. J’en appelle à l’union. Lorsqu’il y a un problème, faites toujours référence au Coran, au prophète Mohamed », a-t-il déclaré.

La fête de l’Aïd el-Kébir, au-delà de son aspect religieux, est un moment de partage et de solidarité. Les familles se réunissent pour partager des repas, offrir des dons aux nécessiteux et renforcer les liens communautaires. Cette célébration est une occasion de renouveler les valeurs de fraternité, de compassion et de générosité au sein de la communauté musulmane du Gabon.

En somme, l’Aïd el-Kébir de cette année a été célébré avec ferveur et dévotion, reflétant l’unité et la profondeur de la foi des musulmans gabonais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici