L’ANCIEN PRÉFET PIERRE KAYONDO APPREHENDÉ EN FRANCE POUR GÉNOCIDE

0
65

Cet ancien administrateur civil a été mis en examen le 19 septembre 2023 à Paris et incarcéré, il est suspecté d’avoir activement contribué à l’organisation du génocide de 1994. Il faisait l’objet d’une information judiciaire depuis octobre 2021 après une plainte du CPCR.

Cet ancien préfet rwandais d’après les informations de franceinfo,  a été mis en examen par un juge parisien du pôle crimes contre l’humanité, pour « génocide », « complicité de génocide », « complicité de crimes contre l’humanité » et « entente en vue de commettre ces crimes ». Ceci suite à une plainte du Collectif des parties civiles du Rwanda (CPCR) déposée en octobre 2021 auprès dudit Pôle au Tribunal de Grande Instance de Paris.

L’association  s’était appuyée sur plusieurs témoignages qui, selon elle, “établissent le rôle actif de M. Kayondo”, “ancien préfet de Kibuye”, région de l’ouest du Rwanda, et “ancien député” de la préfecture de Gitarama, au centre du pays.

Dans sa plainte, le CPCR affirmait que Pierre Kayondo avait “activement participé à l’organisation des exterminations à Ruhango et à Tambwe dans la préfecture de Gitarama en permettant la constitution de groupe de miliciens Interahamwe”, milices hutues principales bras armés du génocide, “en fournissant des armes et en participant à des réunions”.

Le CPCR indique aussi que Pierre Kayondo était “actionnaire de la Radio Télévision des Mille Collines (RTLM)” et qu’il se trouve sur “l’organigramme des responsables de la RTLM qui avait diffusé des appels au meurtre des Tutsi pendant le génocide.


rédigé par T.N

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici