NIGERIA – FONCTION PUBLIQUE : LES SALAIRES AUGMENTENT  DE 35%

0
38

Le gouvernement du Nigeria a pris la décision d’augmenter les salaires des fonctionnaires de 25 à 35 pour cent, ainsi que d’augmenter les pensions des retraités. Cette annonce, faite à la veille de la fête du Travail, a suscité à la fois des réactions positives et des critiques au sein du pays.

Le Congrès du travail nigérian a critiqué le caractère exclusif de cette mesure, soulignant qu’elle ne concerne qu’une certaine catégorie d’agents de l’État, ce qui a été perçu comme une forme de privilège par les syndicalistes. En réponse, la confédération syndicale demande au gouvernement d’étendre cette disposition à tous les fonctionnaires pour garantir une équité salariale pour l’ensemble des travailleurs.

Cette augmentation des salaires intervient dans un contexte économique précaire, alors que le Nigeria fait face à un taux d’inflation de 33,2%, le plus élevé depuis 1996, et une hausse des prix alimentaires atteignant près de 40%, impactant directement le pouvoir d’achat des citoyens. De plus, la fin des subventions sur le carburant annoncée par le président Bola Tinubu a eu des répercussions sur la population, plongeant des millions de Nigérians dans une situation de précarité.

Cette décision suscite des questions importantes sur l’équité salariale et la situation économique du pays. Alors que certains salariés bénéficient de cette augmentation, d’autres sont laissés pour compte, soulignant les inégalités persistantes au Nigeria. Il est crucial que le gouvernement prenne des mesures pour garantir une répartition équitable des ressources et soutenir l’ensemble de la population en cette période de crise économique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici