TUNISIE – COOPÉRATION : LE CAMEROUN INVITÉ D’HONNEUR À LA RENCONTRE DES AFFAIRES

0
10

Le Cameroun a été l’invité d’honneur de la 3ème édition des Rencontres Tuniso-Africaines qui s’est déroulée du 02 au 03 juillet 2024 à Tunis. Le Ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey, a représenté le Cameroun lors de cet événement.

Alamine Ousmane Mey a qualifié de « fructueuse » la coopération économique et commerciale entre la Tunisie et le Cameroun. Il a souligné l’importance d’accélérer l’intégration africaine vers un marché unique et l’approfondissement de l’industrialisation pour créer des emplois et mobiliser le secteur privé. Il a également abordé les défis de la souveraineté alimentaire, appelant à faire de l’agriculture une priorité et soulignant l’importance de la coopération dans l’agro-industrie pour réduire la dépendance aux importations alimentaires.

La présence de 22 entreprises camerounaises à ces Rencontres d’Affaires a été perçue comme une opportunité pour nouer et développer des partenariats stratégiques, visant à renforcer la coopération économique et commerciale entre les deux pays.

Lors de la Table ronde de haut niveau sur le thème « Combler le fossé de la sécurité alimentaire : stratégies de collaboration pour les nations arabes et africaines », Alamine Ousmane Mey a partagé l’expérience camerounaise en matière de sécurité alimentaire et a présenté le Plan national de réponse à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle (PNR) du Cameroun.

En marge des travaux, la délégation camerounaise a été reçue en audience par Madame Feryel OUERGHI SEBAI. Les discussions ont porté sur l’état de la coopération et les moyens de renforcer les relations économiques et commerciales entre le Cameroun et la Tunisie, en mettant en avant les priorités du Gouvernement camerounais définies dans la Stratégie nationale de développement du Cameroun (SND30). Les secteurs de l’agriculture, de l’agro-industrie, du cacao, du café, de la banane, de la filière coton, de la filière bois, du tourisme, des nouvelles technologies de l’information et de la communication, de l’intelligence artificielle, du BTP et de la formation ont été identifiés pour développer un cadre de concertation et d’actions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici